Cet ouvrage retrace les origines de cette musique de la plaine qui a pris naissance dans le domaine des tribus Abda, Doukkala et Chaouia au gré des fêtes et des circonstances. La riposte, en , du caïd Aïssa fut terrible. La aïta se chante devant des publics mixtes, dans les moussems les pèlerinages , les mariages, les fêtes régionales et officielles. Cheikha Hafida , a rabophone, de la région de Safi , sur la côte atlantique s’exprime à travers l’ aïta. Les inconditionnels de cette musique savent qu’à travers le cheminement des chants on découvre une histoire sociale, des héros, des personnages mythiques, une mémoire rurale ancestrale. DébutFatna Bent El Houcine arrête sa carrière. Il existe à Safi une Aïta spéciale appelée Haçba.

Nom: aita marsawiya
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 51.84 MBytes

Les travaux de la laine servaient de modèle et il est fréquent de dire: Ses chansons avaient pour cible principale le tyrannique caïd Aïssa Ben Omar. C’est cette histoire devenue mythique qui a été reproduite au théâtre et adaptée pour le cinéma marocain. Les Ayout sont souvent chantées par un groupe mixte d’hommes et de femmes les Cheikhates. La aïta se chante devant des publics mixtes, dans les moussems les pèlerinagesles mariages, les fêtes régionales et officielles. La chanson Al Aïta se trouve généralement livrée à l’appréciation précipitée des non-spécialistes, parce que son côté péjoratif occulte d’autres aspects et valeurs.

Né dans les années 70, le groupe Ouled Marsawjya Aguida formé de trois frères, Bouchaïb au violon, Miloud au oud et Boujemaâ aux percussions, est aujourd’hui une véritable institution. Il fit emmurer vivante Kharboucha, le jour même de ses noces.

TÉLÉCHARGER AITA MARSAWIYA

Autrefois, chaque région, chaque tribu avait sa troupe composée d’hommes qui, à l’occasion, se déguisaient en femmes. La Cheikha et l’ensemble Ouled Ben Aguida font perdurer la tradition.

aita marsawiya

Il n’est pas rare que des gens aisés l’invitent pour chanter à l’occasion des fêtes de mariages où il interprète de nombreuses chansons liées notamment à la Ghorba l’éloignement, en référence à la diaspora marocaines et aux fils d’expatriés marocains qui résident à l’étrangerqui lui ont porté notamment un succès jusqu’en Europe, où le chanteur se produit régulièrement en concert.

Cette femme n’était pas belle car elle avait le visage marqué par la petite vérole.

  TÉLÉCHARGER SQUARE INPIC GRATUIT

Les origines de cette musique de la plaine se situe au confinsdes fêtes familiales et des traditions tribales. Mais sa voix la rendait envoûtante. Les origines de cette musique de la plaine se situe au confins des fêtes familiales et des traditions tribales. Les travaux de la laine servaient de modèle et il est fréquent de dire: Elle disparaîtra à peine cinq ans plus tard.

La chanson Al Aïta se trouve généralement livrée à l’appréciation précipitée des non-spécialistes, parce que son côté péjoratif occulte d’autres aspects et valeurs. Les travaux de la laine servaient de modèle et il est fréquent sita dire: Son caractère triste mrasawiya secret la rend inaccessible partout ailleurs pour un public habitué généralement aux styles francs et modulants.

Dans les années 50, à l’époque où le chant de la Aïta Marsaouiyasorte de blues des plaines côtières dans la région de Casablanca qui était dominé à l’époque par les femmes. Les inconditionnels de cette musique savent qu’à travers le cheminement des chants on découvre une histoire sociale, des héros, des personnages mythiques, une mémoire rurale ancestrale.

Elle a donc choisi auta comme marswiya musicale majeure, recueillant ainsi les rythmes et paroles héritées de l’ aïta dite « Al Marsawiya » de la région de Casablanca.

Il existe à Safi une Aïta spéciale appelée Haçba.

aita marsawiya

Les Ayout sont souvent chantées par un groupe mixte d’hommes et de femmes les Cheikhates. Ensemble, ils joueront dans les mariages, les festivals, les cabarets ou les émissions de télévision durant plus de vingt ans.

Seule rescapée d’une tuerie menée par une tribu adverse aira qui décima toutes les femmes de son clan, Kharboucha garda une rage et une force qui s’exprimaient dans sa prose chantée.

Il est peut-être utile de rappeler à ce propos qu’à l’origine, l’Aïta est un appel de ralliement, qu’elle est en rapport avec les pleurs et les joies et reflète une poésie digne de ce nom, un écho des joies et soucis du quotidien et du mektoub destin des êtres humains et et de la mémoire collective du peuple. C’est principalement dans les plaines bordant l’Atlantique que ce genre musical est appréciée le plus, faisant partie intégralement de la société, elle peut être un cri de ralliement, un soupir d’amour ou une complainte.

  TÉLÉCHARGER DRIVER SAMSUNG ML 2571

Ses chansons avaient pour cible principale le tyrannique caïd Jarsawiya Ben Omar.

aita marsawiya

Il est malheureusement associé au divertissement parfois « amoral », car marsawia biens pensants l’assimilent à l’érotisme et à la sexualité. Les inconditionnels d’Al Aita savent qu’à travers le cheminement des chants on découvre une histoire sociale, des héros, des personnages mythiques, une mémoire rurale ancestrale.

L’art de la Aïta, musique et poésie traditionnelle du Maroc – Last Night in Orient

L’ensemble Oulad Bouazzaoui est considéré comme l’un des ensembles de musique populaire marocaine les plus célèbres spécialisés dans masawiya de l’aïta. La troupe a participé à l’année du Maroc en France et a donné des concerts dans plusieurs lieux prestigieux comme l’ Institut du Monde Arabe à Paris ou l’Université de Washington aux USA, entre autres. EnDaoudi enregistre son album, aïta daoudiaqui sera bien accueilli par la critique musicale et son public marocain de la ghorba.

Cette musique de la plaine qui a pris naissance dans le domaine des tribus AbdaDoukkala et Chaouia au gré des fêtes et des circonstances de la vie. DébutFatna Bent El Houcine arrête sa carrière. Ces troubadours, transmettaient leur savoir oralement par l’entremise de la poésie, du chant et du jeu théâtral.

Aita Marsawiya (Remastered)

Hajja Hamdaouia a donc choisi l’aïta comme matsawiya musicale majeure, recueillant ainsi les rythmes et marsawija héritées de l’aïta dite « Al Marsawiya » de la région de Casablanca. L’art de aïta est un patrimoine culturel et historique qui a connu des changements au fil des années. Par ses chants, elle appela les hommes de sa tribu Ouled Zid à se rebeller contre le despotisme.

Au fil de l’urbanisation et de la colonisation, ils ont été remplacés par des dames, lesquelles ont pris pour modèle les danses suggestives des films égyptiens, paillettes et maquillage compris, tout en cultivant l’âpreté vindicative de leurs vocalises.

Son époux violoniste fut à l’origine de sa vocation, ce qui n’a pas empêché les cancans de voisinage et les réticences familiales.